822 articles
  • Caractérisation et perception du changement climatique à l'échelle des terroirs viticoles
    Hervé QUENOL, Etienne NEETHLING, Renan LEROUX, Matthieu GRASSIN, Mercedes FOURMENT, Cornelius VAN LEEUWEN, Laure DE RESSEGUIER, Gérard BARBEAU (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : Une grande variabilité climatique existe à l'intérieur même de petites régions viticoles, en raison de la géomorphologie, de la couverture du sol et de la proximité de plans d'eau ou de zones urbaines. Cela signifie que le changement climatique (CC) n'aura pas le même impact partout ; il doit donc être étudié à une échelle fine, celle des terroirs viticoles.
  • Vitiviniculture aux limites : Défis et opportunités climatiques de la région de Lao Caï (Vietnam)
    Stanislas BASQUIN, Jocelyne PÉRARD, Thierry COULON, Vincent COURTIN, Benjamin BOIS (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : La vitiviniculture se déploie en directions des pôles, en écho avec le réchauffement planétaire, et en direction des tropiques, probablement en raison de l'émergence de puissances économiques telles que le Brésil ou l'Inde, mais également grâce aux progrès agronomiques majeurs depuis la seconde moitié du XXe siècle.
  • L'Enherbement sous le rang de plantation et l'irrigation déficitaire pour réguler la croissance végétative de la vigne, sous un climat humide
    Andrés CONIBERTI, Virginia FERRARI, Alan N. LAKSO, Mario GARCIA PETILLO, Edgardo DISEGNA (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : L'objectif principal de notre étude a était d'améliorer la composition des raisins et des vins Tannat à travers de l'obtention de l'adéquat équilibre végétative des plants. Ils ont été évalués deux facteurs dans un design expérimental de blocs aléatoires en deux vignobles expérimentaux du sud de l'Uruguay (34o S 56o W).
  • L'Effet de la disponibilité en eau sur le contenu phénolique et la polymérisation des tanins des pellicules du cépage Syrah (Vitis vinifera L.) en conditions semi-arides
    Maria KYRALEOU, Stefanos KOUNDOURAS, Stamatina KALLITHRAKA, Nikolaos THEODOROU, Niki PROXENIA, Yorgos KOTSERIDIS (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : Le régime hydrique de la vigne est un facteur contrôlable important dans la détermination de la qualité du vin. Néanmoins, les effets des conditions hydriques sur la composition phénolique du raisin sont variables en fonction de la sévérité de la contrainte hydrique. En outre, l'effet du régime hydrique sur le degré de polymérisation des tanins n'a pas été suffisamment étudiée.
  • Étude du comportement du Chardonnay B en réponse à différents niveaux de déficits hydriques faibles à modérés : Développement végétatif et potentialités oenologiques
    Marion DECHARIERE, Luca BRILLANTE, Florine MICHELIN, Hervé ALEXANDRE, Jordi BALLESTER, Olivieer MATHIEU, Jean LEVEQUE, Basile PAUTHIER, Dominique PEYRON, Régis D. GOUGEON, Christine MONAMY, Benjamin BOIS (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : L'état hydrique de la vigne est une des composantes majeure de la notion de terroir qui est culturellement et économiquement très importante en Bourgogne. Afin d'améliorer la connaissance des relations entre régime hydrique, croissance de la vigne et qualités organoleptiques de Vitis vinifera (cépage Chardonnay B), une parcelle a fait l'objet d'une expérimentation durant trois millésimes (2011, 2013 et 2014).
  • Régulation de la photosynthèse dans trois cépages différents en situation de déficit hydrique
    Conrado TELECHEA, Silvina DAYER, Jorge A. PRIETO, Jorge PEREZ PENA (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : La principale limitation imposé sur la photosynthèse par une contrainte hydrique c'est une diminution dans la diffusion de CO2 dans les chloroplastes produite par une fermeture stomatique. Néanmoins, une diminution de la conductance du mésophile, du taux de transport d'électrons dans le photosystème II ou une augmentation relative de la photorespiration ont été aussi observé dans plusieurs études.
  • Influence du stress abiotique et biotique sur les facteurs physiologiques et l'efficience en utilisation de l'eau de la vigne
    Hanan ELAOUOUAD, Rafael MONTERO, Magdalena TOMAS, Miquel Ribas CARBO, Hipolito MEDRANO, Josefina BOTA (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : D'après les dernières prévisions du changement climatique, la disponibilité de l'eau va se raréfier dans un avenir proche et en particulier dans le bassin Méditerranéen. D'une part, l'augmentation de la rareté de l'eau aurait une incidence croissante sur la viticulture, en imposant des changements dans l'utilisation des cultivars et de faire l'irrigation nécessaire.
  • Ajustements écophysiologiques et morpho-anatomiques des vignes aux conditions de sécheresse
    Bhaskar BONDADA, Xiaoyue WANG (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : La sécheresse est la contrainte environnementale la plus importante à la survie des plantes et la productivité des cultures. Par conséquent, l'objectif de cette étude est de faire progresser une compréhension plus globale de la tolérance à la sécheresse en examinant les ajustements écophysiologiques et morpho- anatomiques de différents cultivars soumis à des conditions de sécheresse.
  • Indicateur continu de déficit hydrique et lien avec la composition du fruit
    Thibaut SCHOLASCH, Brigitte CHARNOMORDIC, Nadine HILGERT
    (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : De nombreux auteurs ont suggéré que l'impact du déficit hydrique sur la composition du fruit peut être modulé selon le moment d'apparition, la sévérité ou la sensibilité du cépage à la sècheresse. Cependant, les méthodes de mesures permettant de caractériser les variations dynamiques du déficit hydrique de la vigne ont manqué jusqu'à récemment.
  • Conductance hydraulique des feuilles en relation avec la radiation et le stress hydrique chez la vigne
    Silvina DAYER, Vivian ZUFFEREY, Katia GINDRO, Francine VOINESCO, Jorge A. PRIETO, Jorge PEREZ PENA (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : En modifiant la quantité d'eau disponible, l'irrigation peut affecter la croissance de la vigne, la qualité des baies et le rendement, en particulier dans les régions arides et semi-arides. La plupart d'information sur la gestion de l'irrigation a été généré en utilisant des cépages rouges. Par conséquent, deux cépages blancs, le Chardonnay et le Riesling, ont été utilisés dans notre étude.
  • Planification et gestion de l'irrigation pour la production de cépages blancs
    Yun ZHANG, Markus KELLER (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : En modifiant la quantité d'eau disponible, l'irrigation peut affecter la croissance de la vigne, la qualité des baies et le rendement, en particulier dans les régions arides et semi-arides. La plupart d'information sur la gestion de l'irrigation a été généré en utilisant des cépages rouges. Par conséquent, deux cépages blancs, le Chardonnay et le Riesling, ont été utilisés dans notre étude.
  • Effets d'un déficit hydrique pré-véraison et d'une restauration hydrique avant récolte sur la qualité des raisins de Merlot
    Jose C. HERRERA, Silvia LIGGIERI, Barbara BUCCHETTI, Simone D. CASTELLARIN, Enrico PETERLUNGER (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : L'effet de l'irrigation déficitaire contrôlée (sustained deficit irrigation, SDI) sur les variétés de raisins rouges a été beaucoup étudié. En général, maintenir les vignes en condition de déficit hydrique entre pré-véraison et vendange permet d'obtenir une amélioration sur d'importants paramètres de qualité comme la couleur et les arômes.
  • Influence du déficit hydrique du sol sur des rameaux de Riesling en climat frais et humide
    Vinay PAGAY, Vivian ZUFFEREY, Alan LAKSO (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : L'eau n'est généralement pas considérée comme un facteur limitant pour la viticulture dans les régions à climat frais. Les vignes y sont donc rarement irriguées. Cependant, les tendances récentes d'augmentation des températures et des modèles de précipitations imprévisibles ont pour conséquence une diminution de la disponibilité de l'eau du sol et, par conséquent, des périodes de stress hydrique pour la vigne.
  • Effets d'un anti-tranpirant sur la physiologie de la vigne et la composition du raisin et du vin d'Aglianico et Falanghina cultivées dans le sud de l'Italie
    Nadia MARALLO, Gianpiero GUIDA, Marco GIULIOLI, Claudion DI VAIO (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : Dans les dernières décennies, la tendance à la hausse des températures mondiales a affecté l'accumulation de sucres dans les baies et donc le degré de vins d'alcool. De nombreuses études ont examiné différentes pratiques agronomiques qui limitent l'activité photosynthétique et donc l'accumulation de sucres dans les baies.
  • Effet des divers niveaux d'irrigation sur les performances végétatives et sur la qualité finale des raisins du cépage Sauvignon blanc cultivé en montagne
    Andreas WENTER, Damiano ZANOTELLI, Leonardo MONTAGNANI, Massimo TAGLIAVINI, Carlo ANDREOTTI (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : Le changement climatique va particulièrement affecter les régimes des précipitations et des températures des régions Alpines. La gestion des ressources en eau, forcement limitées, va devenir un enjeu prioritaire. Dans une zone habituellement irriguée (Sud Tyrol, Italie), nous avons étudié les effets de trois niveaux d'irrigation sur les performances végétatives et reproductives, et sur la qualité finale des raisins.
  • Suivi de l'évolution de la température du couvert végétal de deux variétés soumises à une irrigation déficitaire : Un outil pour optimiser la gestion de l'eau ?
    Joaquim Miguel COSTA, Ivan GARCIA-TEJERO, Ricardo EGIPTO, Magdalena TOMASD, Margarida VAZ, Carlos M. LOPES, Manuela CHAVES (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : Une meilleure compréhension des réponses de la vigne à la sécheresse et aux températures élevées de l'air peut aider à optimiser la gestion du vignoble pour améliorer l'efficience d'utilisation de l'eau, le rendement et la qualité des baies. Des outils de phénotypage de terrain rapides et robustes sont nécessaires pour la viticulture moderne de précision, notamment dans les régions chaudes et sèches du bassin méditerranéen.
  • Composition chimique et microbiologique d'eaux usées traitées utilisées pour l'irrigation goutte-à-goutte de vignes. Premiers résultats
    Yves JAEGER, Nicolas RAMPNOUX, Flor ETCHEBARNE, Yannick SIRE, Jean-Louis ESCUDIEER, Hernan OJEDA, Lionel PALANCADE, Brigitte GORAL (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : Les eaux usées traitées sont considérées dans beaucoup de pays comme une importante ressource d'eau alternative. En France, même si la réutilisation des eaux usées (Reuse) reste une pratique très limitée, son développement dans la région Languedoc-Roussillon soumise à un stress hydrique important, apparaît comme indispensable pour pérenniser l'agriculture régionale et plus particulièrement la viticulture.
  • Utilisation de chambre d'assimilation plante entière pour estimer le bilan de carbone au vignoble
    Esther HERNANDEZ-MONTES, Magdalena TOMAS, Sebastia MARTORELL,
    Ignacio TORTOSA, Josefina BOTA, Jose M. ESCALONA, Hipolito MEDRANO
    (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : Actuellement, le bilan de carbone présente un intérêt particulier en viticulture. Déterminer le bilan de carbone de vigne nous permettrait d'estimer son importance dans la réduction des effets du changement global. Il y a peu d'études qui ont quantifié l'effet d'un changement de régime hydrique sur les échanges gazeux et le bilan de carbone à l'échelle plante entière chez la vigne.
  • Evaluation de l'utilisation de l'eau pour l'irrigation de la vigne et sa protection contre le gel dans deux bassins versants en Californie du Nord USA
    Glenn McGOURTY, David LEWIS, Josh METZ, John HARPER, James NOSERA, Prahlada PAPPER (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : En Californie, l'eau est une ressource publique qui doit satisfaire les demandes des municipalités, des agriculteurs et de la protection de la faune sauvage. L'utilisation de l'eau par la vigne a été évalué pour deux bassins versants qui reçoivent 95 % des pluies entre Novembre et Mai. Le bassin de la Russian River a deux lacs de retenue, modulant l'écoulement des eaux au cours de l'année.
  • Irriguer pour améliorer la teneur en thiols variétaux des vins blancs de Colombard et Gros Manseng en côtes de Gascogne, vignoble sous influence climatique océanique
    Thierry DUFOURCQ, Sandrine NARDI, Carole FEILHES, Rémi SCHNEIDER (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : Ce travail s'inscrit dans une approche d'adaptation de la viticulture locale aux évolutions du climat dans un objectif de maintien de la caractéristique aromatique typique des vins produits sur la zone. La maitrise de l'expression variétale d'un vin blanc est dans ce cas un enjeu essentiel pour son accès au marché. Le vignoble des Côtes de Gascogne, dans le sud-ouest de la France, est sous influence climatique océanique, il subit des pluies régulières mais hétérogènes au cours du cycle de la plante.