612 articles
  • Elaboration d'un zonage à priori d'unités de fonctionnement physiologique de la vigne à l'aide des techniques de viticulture de précision
    Marc RAYNAL, Christian DEBORD, Marc VERGNES, Benoît DELFOUR, Michael GEORGES, Remy FULCHIC, Jonathan SERVANT (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : L'analyse systémique du fonctionnement d'un vignoble à l'échelle d'une exploitation viticole est rendue possible par l'exploitation de données issues de capteurs provenant des techniques dites de précision, permettant des mesures physiques géo localisées précises et exhaustives.
  • Influence du terroir (température, altitude et exposition) dans le contenu en anthocyanes du Cv. Mencia en Ribeira Sacra D.O. (en Espagne)
    Iria RODRIGUEZ-VEGA, José Manuel QUEIJEIRO, Anton MASA
    (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : Ribeira Sacra AOC (NW Espagne) se caractérise par de fortes pentes et par la culture de la vigne en terrasses. Tout au long de cette AOC, il existe différentes zones avec des conditions d'altitude, exposition et de température (Amandi, Chantada, Quiroga-Bibei, Ribeiras Do Sil et Ribeiras faire Miño).
  • Distribution du rayonnement solaire dans la côte Uruguayenne du Rio de la Plata et sa relation avec les indices climatiques viticoles
    Gerardo ECHEVERRIA, Milka FERRER, Gonzalo ABAL, Rodrigo ALONSO SUAREZ (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : L'amplitude et la distribution du rayonnement solaire ont une grande importance pour la composition du vin. Nous avons analysé la relation qui existe entre le niveau de rayonnements solaires sur la côte uruguayenne du Rio de la Plata et les indices climatiques viticoles. Des relations avec d'autres variables météorologiques ont aussi été recherchées.
  • Harmonisation des notations de débourrement et de la floraison selon les recommandations du projet Perpheclim
    Agnès DESTRAC IRVINE, Gérard BARBEAU, Laure DE RESSEGUIER, Thierry DUFOURCQ, Vincent DUMAS, Inaki GARCIA DE CORTAZAR-ATAURI, Blaise GENNA, Hernan OJEDA, Nicolas SAURIN, Cornelius VAN LEEUWEN, Eric DUCHENE (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : Dans le cadre d'un réseau de chercheurs travaillant sur la phénologie des arbres forestiers, des arbres fruitiers et de la vigne (Projet PERPHECLIM ACCAF), des méthodes d'observation et d'échantillonnage ont été comparées. L'objectif était d'harmoniser l'acquisition de données pour la phénologie de la vigne.
  • Laboratoires paysages viticoles : Méthodologie de gestion des paysages viticoles à l'échelle des territoires
    Carine HERBIN (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : La gestion des paysages viticoles constitue un enjeu de développement durable des territoires où il s'agit « d'entretenir le paysage afin de guider et d'harmoniser les transformations induites par les évolutions sociales, économiques et environnementales » (Convention Européenne du Paysage, 2000).
  • Caractérisation dés évènements climatiques extrêmes dans quatre régions viticoles au Portugal
    Natacha FONTES, Joana MARTINS, Antonia GRAÇA (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : La production de raisin et de vin, une activité économique importante au Portugal, est fortement affectée par les conditions météorologiques et le climat et donc très vulnérable au changement climatique. L'augmentation des risques de sécheresse, en particulier dans la région méditerranéenne, décalage vers le nord des isothermes de gel hivernal tueur et allongement par chauffement des saisons de croissance devraient se poursuivre tout au long du XXIe siècle et sont d'intérêt pour la viticulture.
  • Utilisation du cuivre et de l'huile de parafine pour diminuer la nucléation de la glace et protéger du gel un vignoble en Californie du Nord
    Glenn McGOURTY, Steven LINDOW, Ryan KEIFFER
    (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : Le gel affecte la vigne quand la température baisse en dessous de 0°C et des bactéries sont présentes pour catalyser la formation de cristaux de glace sur les tissus végétaux. En l'absence de ces bactéries, le tissu végétal peut peut supporter des températures en dessous de -6 °C. Au moins six espèces de bactéries favorisent la nucléation de la glace.
  • Étude de terroir dans la région viticole d'Eger en Hongrie
    Borbala BALO, Zoltan KATONA, Erika TOTH, Angela OLASZ, Petra MAJER, György Dénes BISZTRAY
    (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : Le but de notre étude était d'utiliser une méthodologie de pointe pour créer un modèle de base de données géo-référencées, décrivant des sites de production dans la région viticole d'Eger en Hongrie. La base de données contient des informations géo-référencées de la géomorphologie (pente, exposition et l'altitude), la lithologie, le type de sol, la profondeur de la nappe phréatique et le pH de l'eau du sol.
  • Influence de la variabilité climatique sur le grenache dans le vignoble méditerranéen
    Montserrat NADAL, Antoni SANCHEZ-ORTIZ
    (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : Le cépage Grenache occupe la seconde place de la surface de vignoble cultivé en Espagne. Dans le nouveau scenario climatique, l'augmentation des températures pendant la maturation des raisins entraîne une modification de la composition chimique des raisins qui conduit aussi à une diminution de la synthèse des composées phénoliques.
  • Une nouvelle approche dans l'adaptation des variétés au réchauffement climatique : Les différences dans le contenu de sucre à la véraison
    Jesus GARCIA, Wei ZHENG, Pedro BALDA, Fernando MARTINEZ DE TODA (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : Dans des conditions climatiques chaudes, les variétés rouges atteignent des niveaux plus que suffisamment de sucre pour obtenir des vins de qualité mais pas avec la couleur. Ces différences de comportement sont dues aux différentes plages de température d'activité optimale de l'enzyme produisant des sucres (18 à 33° C) et producteurs de pigment (17-26° C).
  • Caractérisation et perception du changement climatique à l'échelle des terroirs viticoles
    Hervé QUENOL, Etienne NEETHLING, Renan LEROUX, Matthieu GRASSIN, Mercedes FOURMENT, Cornelius VAN LEEUWEN, Laure DE RESSEGUIER, Gérard BARBEAU (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : Une grande variabilité climatique existe à l'intérieur même de petites régions viticoles, en raison de la géomorphologie, de la couverture du sol et de la proximité de plans d'eau ou de zones urbaines. Cela signifie que le changement climatique (CC) n'aura pas le même impact partout ; il doit donc être étudié à une échelle fine, celle des terroirs viticoles.
  • Vitiviniculture aux limites : Défis et opportunités climatiques de la région de Lao Caï (Vietnam)
    Stanislas BASQUIN, Jocelyne PÉRARD, Thierry COULON, Vincent COURTIN, Benjamin BOIS (19ème Congrès - 2015 - Session 2)

    RÉSUMÉ : La vitiviniculture se déploie en directions des pôles, en écho avec le réchauffement planétaire, et en direction des tropiques, probablement en raison de l'émergence de puissances économiques telles que le Brésil ou l'Inde, mais également grâce aux progrès agronomiques majeurs depuis la seconde moitié du XXe siècle.
  • L'Enherbement sous le rang de plantation et l'irrigation déficitaire pour réguler la croissance végétative de la vigne, sous un climat humide
    Andrés CONIBERTI, Virginia FERRARI, Alan N. LAKSO, Mario GARCIA PETILLO, Edgardo DISEGNA (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : L'objectif principal de notre étude a était d'améliorer la composition des raisins et des vins Tannat à travers de l'obtention de l'adéquat équilibre végétative des plants. Ils ont été évalués deux facteurs dans un design expérimental de blocs aléatoires en deux vignobles expérimentaux du sud de l'Uruguay (34o S 56o W).
  • L'Effet de la disponibilité en eau sur le contenu phénolique et la polymérisation des tanins des pellicules du cépage Syrah (Vitis vinifera L.) en conditions semi-arides
    Maria KYRALEOU, Stefanos KOUNDOURAS, Stamatina KALLITHRAKA, Nikolaos THEODOROU, Niki PROXENIA, Yorgos KOTSERIDIS (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : Le régime hydrique de la vigne est un facteur contrôlable important dans la détermination de la qualité du vin. Néanmoins, les effets des conditions hydriques sur la composition phénolique du raisin sont variables en fonction de la sévérité de la contrainte hydrique. En outre, l'effet du régime hydrique sur le degré de polymérisation des tanins n'a pas été suffisamment étudiée.
  • Étude du comportement du Chardonnay B en réponse à différents niveaux de déficits hydriques faibles à modérés : Développement végétatif et potentialités oenologiques
    Marion DECHARIERE, Luca BRILLANTE, Florine MICHELIN, Hervé ALEXANDRE, Jordi BALLESTER, Olivieer MATHIEU, Jean LEVEQUE, Basile PAUTHIER, Dominique PEYRON, Régis D. GOUGEON, Christine MONAMY, Benjamin BOIS (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : L'état hydrique de la vigne est une des composantes majeure de la notion de terroir qui est culturellement et économiquement très importante en Bourgogne. Afin d'améliorer la connaissance des relations entre régime hydrique, croissance de la vigne et qualités organoleptiques de Vitis vinifera (cépage Chardonnay B), une parcelle a fait l'objet d'une expérimentation durant trois millésimes (2011, 2013 et 2014).
  • Régulation de la photosynthèse dans trois cépages différents en situation de déficit hydrique
    Conrado TELECHEA, Silvina DAYER, Jorge A. PRIETO, Jorge PEREZ PENA (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : La principale limitation imposé sur la photosynthèse par une contrainte hydrique c'est une diminution dans la diffusion de CO2 dans les chloroplastes produite par une fermeture stomatique. Néanmoins, une diminution de la conductance du mésophile, du taux de transport d'électrons dans le photosystème II ou une augmentation relative de la photorespiration ont été aussi observé dans plusieurs études.
  • Influence du stress abiotique et biotique sur les facteurs physiologiques et l'efficience en utilisation de l'eau de la vigne
    Hanan ELAOUOUAD, Rafael MONTERO, Magdalena TOMAS, Miquel Ribas CARBO, Hipolito MEDRANO, Josefina BOTA (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : D'après les dernières prévisions du changement climatique, la disponibilité de l'eau va se raréfier dans un avenir proche et en particulier dans le bassin Méditerranéen. D'une part, l'augmentation de la rareté de l'eau aurait une incidence croissante sur la viticulture, en imposant des changements dans l'utilisation des cultivars et de faire l'irrigation nécessaire.
  • Ajustements écophysiologiques et morpho-anatomiques des vignes aux conditions de sécheresse
    Bhaskar BONDADA, Xiaoyue WANG (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : La sécheresse est la contrainte environnementale la plus importante à la survie des plantes et la productivité des cultures. Par conséquent, l'objectif de cette étude est de faire progresser une compréhension plus globale de la tolérance à la sécheresse en examinant les ajustements écophysiologiques et morpho- anatomiques de différents cultivars soumis à des conditions de sécheresse.
  • Indicateur continu de déficit hydrique et lien avec la composition du fruit
    Thibaut SCHOLASCH, Brigitte CHARNOMORDIC, Nadine HILGERT
    (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : De nombreux auteurs ont suggéré que l'impact du déficit hydrique sur la composition du fruit peut être modulé selon le moment d'apparition, la sévérité ou la sensibilité du cépage à la sècheresse. Cependant, les méthodes de mesures permettant de caractériser les variations dynamiques du déficit hydrique de la vigne ont manqué jusqu'à récemment.
  • Conductance hydraulique des feuilles en relation avec la radiation et le stress hydrique chez la vigne
    Silvina DAYER, Vivian ZUFFEREY, Katia GINDRO, Francine VOINESCO, Jorge A. PRIETO, Jorge PEREZ PENA (19ème Congrès - 2015 - Session 1)

    RÉSUMÉ : En modifiant la quantité d'eau disponible, l'irrigation peut affecter la croissance de la vigne, la qualité des baies et le rendement, en particulier dans les régions arides et semi-arides. La plupart d'information sur la gestion de l'irrigation a été généré en utilisant des cépages rouges. Par conséquent, deux cépages blancs, le Chardonnay et le Riesling, ont été utilisés dans notre étude.